Peu importe
Ville ou Département (0)
Sexe
Loyer
Âge

J'ouvre une Maison Partagée
Retraités & Seniors

|

Publié en juin 2020, le rapport Piveteau-Wolfrom sur l’habitat partagé et inclusif confirme la tendance sur le besoin d’un nouveau modèle pour l’habitat senior. Ainsi, il estime que pas moins de 140 000 nouveaux logements partagés pour retraités ou futurs retraités seront nécessaires d’ici 2030, soit une augmentation de 14 000 nouvelles maisons partagées pour seniors par an.
En effet, en 2030, 21 millions de seniors vivront en France, soit 3 millions de plus qu’en 2021.

Maison ou Habitat Partagé pour Retraités

Vous êtes porteur d’un projet ou gestionnaire d’un habitat partagé existant, faites-vous connaître !

Une alternative aux maisons de retraites

Le modèle habitat partagé séduit de nombreux seniors, qui aspirent à un mode de vie collectif ou chaque retraité a son rôle à jouer. Les locataires ou colocataires seniors n’y sont pas « accueillis », ils sont réellement chez eux.

L'habitat « Accompagné, Partagé et Inséré dans la vie locale », a pour objectif principal de permettre de « vivre chez soi sans être seul » tout en étant un outil de revitalisation des cœurs de villes et de villages.

Définition Maison Partagée Seniors ou Habitat Partagé pour retraités

L’habitat partagé collectif pour Seniors, inséré dans la vie locale, est une solution de logement, à titre de résidence principale, pour les retraités ou futurs retraités. Cette forme d’habitat constitue une alternative entre la vie à domicile (résidence principale actuelle) et l’accueil dans un établissement (type EPADH). Les seniors y vivent dans des espaces privatifs, tout en partageant des espaces communs et un projet de vie sociale, dans un environnement adapté et sécurisé pour retraités.

Le concept du domicile collectif partagé permet de mutualiser une aide à domicile très exhaustive, en plus d’entretenir la vie sociale et de lutter contre l’isolement.

La Maison Partagée ou Habitat Coopératif se situe, en général, à proximité des services :

  • services publics,
  • transports,
  • commerces,
  • sanitaires,
  • sociaux et médico-sociaux.

Les différents modèles d'habitats groupés pour Retraités

L’habitat inclusif pour retraités peut prendre des formes variées selon les besoins et souhaits exprimés par les occupants seniors.

Selon les attentes exprimées par les futurs résidents, les modèles d’habitat peuvent prendre la forme suivante :

  • Des logements individuels, constitués d’un espace commun : studio ou petits appartements de type T1, T2 ou autres, groupés dans un même lieu autour d’un espace de vie collectif;
  • Des hébergements individuels pour personnes âgées, disséminés, situés dans le voisinage les uns des autres, constitués au minimum d’un espace commun : studios, pavillons auxquels s’ajoute en proximité un local collectif mis à la disposition des habitants;
  • Un espace de vie individuel privatif au sein de logements partagés, (type colocation).

Services d’aide à domicile mutualisé ou à la carte

L’accès à ces services d’aide à domicile peut s’organiser de deux manières :

  • Choix « à la carte » de prestations individualisées,
  • Système « mixte » : une partie des services est mise en commun et une offre complémentaire peut répondre aux besoins particuliers de la personne.

Les fonctions d’aide à la vie quotidienne, lorsqu’elles sont mutualisées dans leur exécution.

  • certains « actes de la vie quotidienne » qui peuvent être réalisés de manière collective : préparation et prise en commun des repas par exemple.
  • une partie de l’accompagnement à la vie sociale : sorties, courses ou promenade par exemple.
  • veille, sécurisation, « présence responsable ».

Les avantages de l’habitat partagé pour retraités

  • La vie « chez soi » de chaque habitant,
  • La gestion libre, par chacun, de son rythme de vie, des personnes qu’il invite, de ses allées et venues,
  • La mise en commun, entre habitants, de plusieurs moments de vie quotidienne,
  • La participation à la décision pour tout ce qui est mis en commun,
  • L’ouverture sur le voisinage, l’activité et les ressources de l’environnement local.

Qui peut prétendre à une formule d’habitat inclusif ?

Fondé sur le principe du libre choix, l’habitat partagé est ouvert à tout le monde, il s’inscrit en dehors de tout dispositif d’orientation sociale ou médico-sociale.

Montant du loyer pour le locataire senior

Le coût mensuel du loyer par personne, aides déduites (allocation personnalisée d’autonomie et/ou aides au logement), varie entre 1 100 € et 1 800 € incluant le logement, la nourriture et l’accompagnement complet en dehors des actes médicaux.

Il est également envisageable de créer une maison partagée pour seniors en proposant uniquement le loyer plus charges sans la nourriture, l’accompagnement et autres services.

Nos conseils : former des groupes de seniors homogènes

Dans la mesure du possible, vous devez porter une attention toute particulière à former des groupes qui partagent les mêmes valeurs, les mêmes activités sportives, les mêmes envies et idéalement les mêmes centres d'intérêt.

Centres d’intérêts des + de 60 ans :

  • Musique (59%)
  • Littérature (55%)
  • Histoire (53%)
  • Cinéma (40%)
  • Théâtre (35%)
  • Cuisine (26%)
  • Sciences (23%)

Communauté LGBT

Plus d’un million de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans (LGBT) sont âgées de 60 ans et plus, en France, ce chiffre avoisinera, sûrement, en 2030, les deux millions.

En effet, environ 10 % de la population générale serait LGBT en prenant en compte que les deux tiers des personnes âgées LGBT vivent seuls. A ce jour, il n’existe pas encore de maison de retraite « Gay Friendly ».

Pratiques sportives pratiquées les plus courantes :

Le golf, la randonnée, l’équitation, la natation, le vélo, le ski de fond, la promenade, la marche et la randonnée. Les adeptes de la danse ou des activités de fitness pourront choisir des activités en salle moins intenses : danse de salon, tai chi chuan, yoga, etc...

Jardin partagé :

Si votre projet se situe dans environnement semi-rural, vous pouvez également envisager de proposer un jardin potager partagé (fruits & légumes) avec : installation de bacs de jardinage adaptés, mise en place d’un kiosque, d’une tonnelle, de points d’eau, d’une cabane à outils, d’un récupérateur d’eau de pluie, etc...

Ne pas oublier également un poulailler !

En France ou à l’étranger

En France

Pour déterminer l’implantation d’une maison partagée pour personnes âgées, l’analyse de l’offre locale est nécessaire, à savoir :

  • Données relatives à l’offre existante en matière de SAAD (services proposés, volume, demandes refusées, évolution des demandes, services déficitaires, bénéficiaires, pérennité, qualité…).
  • Niveau d’équipement (sportif, culturel,…), les services (services à la population…), l’offre de soins (hôpital, centre médical, médecin généraliste, cabinet infirmiers, kinésithérapeutes…), les commerces (pharmacie, épicerie…).
  • Accessibilité physique (dessertes en transports en commun, aménagements de voirie qualitative pour piétons, cyclistes...).
  • Accessibilité numérique.
  • Les animations (marché…), le dynamisme associatif, les évènements, notamment ceux favorisant l’intergénérationnel (fête de village…) et les activités proposées dans la commune et aux alentours, jardins partagés, fleurissement...
  • Offre d’habitat au regard du parcours résidentiel des personnes âgées : x places en EHPAD, x places en résidences autonomie, x habitats inclusifs, x logements accessibles.

À l'étranger

Un senior français sur trois souhaite prendre sa retraite à l’étranger. Plus d’un million de retraités français vivent à l’étranger (soit près d’un retraité sur dix).

Les 10 pays les plus demandés :

Ce que nous pouvons vous apporter

Journées Rencontres

À partir du mois d’octobre et, ce tout au long de l’année, nous organisons des Journées Rencontres qui ont pour objectifs principaux :

  • Favoriser le contact entre les retraités et les porteurs de projet d’une Maison Partagée,
  • Permettre aux seniors de former des groupes homogènes en vue d’intégrer un Habitat collectif en France comme à l’Étranger.

Grâce à notre outil d’évaluation des profils

Ne perdez plus de temps pour trouver et sélectionner vos futurs résidents.

  • Évaluation

    Dans un premier temps, notre outil d’évaluation effectuera une première sélection des candidatures seniors reçues.

  • Tableau de Bord

    Vous retrouverez toutes ces candidatures sélectionnées par notre algorithme directement sur votre Tableau de Bord.

  • Contact

    Toujours depuis votre Tableau de Bord, vous pourrez en prendre connaissance et contacter directement, en fonction de vos choix, ces personnes soit par mail, soit par téléphone.

  • Alerte

    À chaque nouvelle candidature, vous recevrez également une alerte par mail pour vous en informer.

  • Visites

    Il ne vous restera plus qu’à planifier vos visites.

 Bon à savoir !

Les retraités qui recherchent une Maison Partagée pourront vous contacter directement.

Ouverture du service le 1er Septembre 2021

À très bientôt !